En regardant mes actualités Facebook, je suis tombé par hasard sur un bulletin de nouvelle qui décrète la construction d’un mur entre les États-Unis et le Mexique. Nous en avions entendu parler depuis un moment déjà qu’un mur serait construit pour empêcher les immigrants mexicains de rentrée dans la frontière des État-Unis. Eh bien, le président Trump vient de le confirmer en signant deux décrets qui portent sur la sécurité des frontières et l’immigration.

On essaie ici d’arrêter l’immigration illégale, tout en essayant de réduire le taux de criminalité. Déjà, je ne dis pas qu’ils ont tord, mais je trouve qu’il réduise leur taux de criminalité seulement aux personnes AUTRES que les Américains. On peut conclure ça de racisme, évidemment. Ça ne nous surprend pas, venant de Trump, puisqu’il nous a montré bien des facettes de son visage au cours de son élection.

Par contre, je trouve injuste qu’il ne s’arrête que sur le point ou les immigrants sont  »comme des monstres assoiffés de drogue et qu’il faut les punir d’avoir rentré dans notre pays et d’y avoir mis la misère et la violence pour le simple plaisir de faire du mal ». J’ai l’impression que c’est ce message qu’il donne aux Américains et c’est absurde. Comme si ce ne sont QUE les autres ethnies qui sont en tord par rapport aux drogues, au gang, à la violence et on sait bien que c’est totalement faux.

Il faut aussi penser à ceux qui ne font aucun mal et qui se fondent une famille pour vivre une vie normale. À l’instant même, ils doivent être terrifiés à l’idée de se faire expulser de ce qui est maintenant leur pays depuis plusieurs années. Même si beaucoup d’entre eux sont des immigrants légaux, ils ont désormais peur d’aller dans les rues seules puisque les Américains  »peuvent » désormais laisser sortir leur racisme et le montrer au monde entier. Comme des bêtes sauvages qui essaient de protéger leur pays ? Je crois qu’ils ne font que creuser leur propre tombe. 

J’ai vu plusieurs actualités déroutantes ou le racisme était plus qu’intolérable au États-Unis, dans les écoles, dans les rues, dans les endroits publics… C’est comme si les gens devenaient fou: On leur dit; c’est bien de tuer. Et ils nous répondent par un meurtre et un sourire? 

Quand quelqu’un nous dit de nous jeter en bas d’un pont, allons-nous vraiment le faire?

A.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s